no image

Le Collège communal de Neupré est à l’image de ses citoyens : bon gestionnaire à la recherche perpétuelle d’économie

Depuis plus de douze années, la majorité PS-IC/cdH gère la commune de Neupré.

Trois défis majeurs ont été relevés :

  • La maîtrise de l’urbanisation communale aux fins de garder le caractère « vert » de Neupré;
  • Le développement de la vie socio-culturelle et l’amélioration de la qualité du patrimoine communal (routes, bâtiments et espaces naturels);
  • La diminution significative du poids de la dette communale et l’assainissement notable des finances publiques.

Des finances saines

À l’heure actuelle, la commune de Neupré a des finances saines.

Avec un impôt sur les personnes physiques (IPP) de 8,3 points, les Neupréens sont moins taxés que d’autres citoyens de la Province de Liège (Amay : 8,5 – Aywaille : 8,7 – Esneux : 8,5 – Hamoir : 8,5 – Hannut : 8,8 – Sprimont : 8,5…).

La ligne politique de la majorité PS-IC/cdH est claire : maintenir le taux d’IPP à son niveau actuel aussi longtemps que la situation financière communale le permet.

Une érosion des recettes

Comme toutes les communes wallonnes, Neupré est confrontée à une érosion des recettes fiscales. Malgré la pratique d’une stricte orthodoxie budgétaire, la commune de Neupré doit aujourd’hui, comme toutes les communes wallonnes, faire face à des difficultés budgétaires.

L’État fédéral ne respecte pas les chiffres promis

Aujourd’hui, l’État fédéral accélère le rythme d’enrôlement de l’impôt mais il verse la part qui revient aux Communes avec beaucoup d’irrégularité.

L’irrégularité des versements (État fédéral vers la commune de Neupré) pose des problèmes de trésorerie mais également des problèmes budgétaires ; les montants budgétisés par Neupré ne correspondent pas à ce qu’elle perçoit réellement lors de l’exercice. Par exemple, pour l’exercice 2012, la commune de Neupré percevra 375 000 € de moins que prévus au budget. Rappelons que la somme inscrite au budget est dictée par le Service Public Fédéral – finances – lors de la construction budgétaire. Cette somme sera, peut-être, remboursée à la Commune ; s’il y a remboursement… personne ne peut prédire quand il se fera !

Neupré est à l’image de ses citoyens

Neupré est, à l’image des familles neupréennes, une « institution » bien gérée, avec quelques économies et avec quelques dettes sous contrôle mais dont les prévisions de rentrées d’argent sont nettement revues à la baisse.

Neupré est, comme ses citoyens et malgré une gestion rigoureuse et des finances saines, obligée de faire des économies pour ne pas mettre les acquis et l’avenir en péril.

Vu la situation budgétaire, partagée par de très nombreuses communes wallonnes, le Collège communal de Neupré a décidé de rationaliser les frais de fonctionnement, de passer les dépenses au peigne fin, de renoncer à certains investissements et d’optimaliser le fonctionnement des Services communaux. Cette politique de stricte orthodoxie budgétaire n’est pas nouvelle mais le climat économique régional et international impose une nouvelle phase de rationalisation.

Une réorganisation des services et deux licenciement motivés

Le Collège communal, avec toute la difficulté humaine et politique qu’une telle mesure entraine, réorganise le Service Travaux et en particulier la brigade la plus importante en personnel où la rationalisation aura le moins de conséquences sur la qualité du service à la population.

Le Collège communal décide de mettre un terme aux contrats de travail avec prise d’effet le 17 juin 2013, moyennant la remise d’une indemnité de rupture compensatoire ainsi que la liquidation de toutes sommes légales redevables à deux ouvriers du Service Travaux .

Un plan social d’accompagnement

Pour l’un des deux ouvriers licenciés, le Collège communal décide de financer un plan de reclassement professionnel (outplacement).

Pour le second ouvrier licencié, le Collège communal s’engage à proposer, dans les plus brefs délais, un emploi stable, en adéquation avec ses qualifications et en dehors des services communaux & CPAS.

En conclusion : respect du travailleur

Le Collège a d’autres ambitions que de licencier du personnel. Ces ambitions, le Collège les concrétise depuis plus de douze années en faisant toujours mieux pour le service aux citoyens.

Le Collège réaffirme sa volonté de gérer la commune de Neupré en respectant les travailleurs et en accordant sa plus grande confiance en ceux et celles qui s’investissent pleinement dans leur travail au service des citoyens de Neupré.