Le « tableau noir » est le symbole de l’école et un objet caractéristique d’une classe.

C’est sur cette surface de lecture collective que le professeur écrit, explique et illustre.

A l’école communale de Neuville, Yves Laurent, l’instituteur de la classe de 6ème année, s’est lancé un défi pédagogique : passer du noir au blanc ! Depuis le 1er septembre, un tableau Blanc Interactif (tBI) remplace le « tableau noir » . Le tBI est la fusion du tableau traditionnel et de l’ordinateur. Le dispositif est composé du tBI, d’un ordinateur et d’un vidéoprojecteur. L’ordinateur envoie l’information visuelle au vidéoprojecteur et reçoit l’information créée sur la surface du tableau au moyen du stylet électronique . Le vidéoprojecteur affiche sur le tableau le résultat obtenu. L’instituteur voit, en temps réel, l’exécution de sa commande.

Les facilités de la présentation et la qualité du support numérique font du tBI un véritable « + pédagogique » au service de la réussite scolaire des écoliers de la classe de 6ème année de l’école communale.

En interaction directe avec sa classe, Yves fait « fonctionner » le tBI comme une grande tablette graphique, le stylet devenant la souris. Il reste présent au tableau et peut présenter une animation, l’arrêter, la commenter…

Le tBI conserve les écrans utilisés par l’enseignant au cours de son apprentissage ce qui permet une exploitation ultérieure (figure géométrique de la séance précédente, retour sur un point méthode, corrections orthographiques…).

Les logiciels dont dispose l’école offrent des richesses fonctionnelles. Yves intervient sur l’image projetée, saisit des zones de texte, réalise des copier/coller et des figures,… autant d’atouts pour rendre le cours dynamique et interactif.

Une école qui fait peau neuve et une classe de 6ème qui « passe du noir au blanc » font de l’école communale de Neuville « the place to be » !