Comme la plupart des conducteurs qui auront emprunté les voiries communales de Rotheux depuis ce 12 octobre, vous aurez remarqué d’étranges trous en bordure des rues Bonry, Rimière et des Deux Églises. Mais qu’en est-il ?

Le service communal des travaux a réalisé un cahier spécial des charges visant à désigner un laboratoire spécialisé afin de dresser le diagnostic de ces trois voiries en béton.

En effet, certains tronçons de ces routes secondaires rencontrent des problèmes d’affaissement, de tassement et d’ouverture des joints entre dalles. Il a également été constaté des phénomènes de fissuration et d’écaillement en surface. Les facteurs explicatifs méritent d’être identifiés, c’est le but de ces investigations.

Il importe cependant de noter que certaines de ces dégradations sont dues à l’augmentation croissante du trafic sur ces routes utilisées pour éviter les ralentissements encourus à divers moments de la journée sur la route du Condroz.

Concrètement, l’étude diagnostique porte sur la réalisation d’une endoscopie du réseau d’égouttage, sur une analyse visuelle des dalles (mesure de battement entre dalles), sur le prélèvement d’échantillons du revêtement en béton pour procéder à diverses analyses et enfin sur la détermination par des essais à la plaque en différents endroits les caractéristiques du fond de coffre, d’où ces fameux trous.

L’objectif poursuivi par les instances communales consiste à disposer d’une objectivation de la qualité de ces voiries afin, si besoin est, de planifier et de budgétiser les travaux de réhabilitation nécessaires à court ou moyen terme.

La fin de ces analyses est prévue pour fin novembre 2015 tandis que les fouilles ont été rebouchées ce mercredi 4 novembre.

Pour toute information complémentaire, le service des Travaux est à votre disposition par téléphone au 04/372.99.86