Depuis quelques jours, vous avez probablement aperçu un nouvel engin circuler sur les voiries communales. Il s’agit d’une balayeuse de rue, équipée d’une unité de curage d’avaloirs, montée sur un châssis camion, présentant la particularité de positionner le poste de conduite à droite. Elle a été commandée auprès de la société ITM SUD de Gembloux (Les Isnes), spécialisée en nettoyage et entretien de voiries.

Par le passé, le curage des avaloirs était confié à une société extérieure à raison de deux passages annuels. A l’usage, les services communaux se sont vite rendu compte de l’insuffisance de cette fréquence. Il a alors été décidé, au lieu d’augmenter le nombre de passages, d’acquérir le matériel nécessaire pour en assurer l’entretien en interne et dès lors en améliorer la fonctionnalité et ainsi offrir un meilleur service aux citoyens. L’économie ainsi dégagée permet un amortissement du véhicule en 6 ans.

La seconde motivation ayant conduit les autorités communales à procéder à cet investissement de 200.000 € réside dans cette volonté d’améliorer constamment le cadre de vie des Neupréens. En l’occurrence, malgré le Règlement de Police stipulant que la charge d’entretien des accotements et des filets d’eau (rigoles) incombe aux occupants des immeubles situés en face, ce nouveau véhicule assurera le brossage des filets d’eau plusieurs fois par an de manière à d’une part, améliorer l’esthétique générale de la commune et, d’autre part, assurer le libre écoulement des eaux dans les filets d’eau et la limiter l’encrassement des avaloirs (sable, pierrailles, débris organiques, déchets divers, …).

Cette balayeuse présente l’équipement suivant :IMG_3356
•    Unité de balayage constituée d’une brosse latérale droite et d’une brosse ventrale permettant un front d’intervention d’une largeur de 2,3 m maximum
•    Une brosse montée sur un bras télescopique à l’avant
•    Diverses rampes d’arrosage sur les brosses pour éviter les nuages de poussière sur sol sec
•    Turbine d’aspiration de 16.000 m³/heure située à l’avant du véhicule, récoltant les matières issues du brossage
•    cuve de stockage des balayures de 5,1 m³
•    Une tourelle pour assurer le curage des avaloirs
•    Moteur auxiliaire pour le système de balayage et d’aspiration
•    Unité de curage haute-pression (égouttage)
•    Réservoir d’eau de 1,4 m³.

En plus des opérations majeures de balayage et de curage des avaloirs que permet ce véhicule, l’outil haute-pression dont il est équipé assurera divers nettoyages aux quatre coins de la commune, dont les panneaux de signalisation par exemple. IMG_3353Muni d’un rat de curage, cet instrument permettra aussi de solutionner les problèmes localisés d’obstruction d’égouts communaux.
Des circuits prédéfinis ont été conçus afin d’organiser le travail de ce véhicule en fonction de l’équipement des voiries.
Les autorités communales marquent ainsi par l’acquisition de ce véhicule très polyvalent leur volonté de faire de Neupré une commune propre où il fait bon vivre.